Adoption au Laos : la France et l’UNICEF renouvellent leur engagement

Au Laos, l’UNICEF agit avec le soutien de la France pour accompagner les autorités dans l’élaboration, l’adoption et l’application d’un cadre réglementaire sur l’adoption nationale et internationale. Mercredi 14 octobre, une convention pour un nouveau financement français à l’UNICEF a été signée à l’Ambassade de France au Laos.

Un projet pour l’application d’un cadre réglementaire sur l’adoption nationale et internationale au Laos

Mme Florence Jeanblanc-Risler, Ambassadeur de France au Laos et Mme Pia Rebelle Britto, représentante de l’UNICEF, ont signé le 14 octobre 2020 un nouvel accord prévoyant la poursuite du renforcement du système de protection de l’enfance au Laos. Cet accord agira pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un cadre réglementaire sur les adoptions nationales et internationales.

JPEG - 1 Mo
Mme Florence Jeanblanc-Risler, Ambassadeur de France au Laos, et Mme Pia Rebelle Britto, représentante de l’UNICEF, présentent la convention signée à la Résidence de France, en présence de leur équipe respective. © Ambassade de France au Laos

Depuis 7 ans l’UNICEF agit avec le soutien de la France

« En 2014 et 2018, les subventions françaises ont permis la conduite d’une évaluation sur la protection et l’adoption des enfants au Laos et le développement du décret sur l’adoption adopté en 2014. Ce nouvel accord souligne l’engagement de la France et de l’UNICEF pour soutenir la mise en place au Laos d’un cadre réglementaire en adéquation avec les standards internationaux », a déclaré Mme Jeanblanc-Risler.

Poursuivre la mise en place d’un mécanisme efficace pour l’application du décret sur l’adoption

Avec cette nouvelle subvention, la France apporte un soutien à l’UNICEF dans son action de promotion des lois sur la protection de l’enfant, et sa contribution au renforcement des capacités des acteurs en charge des questions d’adoption et des enfants privés de leur milieu familial.

Les fonds apportés par la France permettront également de poursuivre le travail de dissémination des mesures du décret Adoption élaboré par l’UNICEF et approuvé par les autorités lao. Priorité sera donnée aux services sociaux en charge des procédures d’adoption aux niveaux provincial, des districts et des villages, dans l’optique de développer un mécanisme efficace pour appliquer et contrôler l’application du décret sur l’adoption.

« Renforcer les capacités des personnels du gouvernement ainsi que les travailleurs sociaux aux niveaux national, provincial, des districts et des villages, pour une meilleure gestion des dossiers est crucial, et l’accord que nous avons signé aujourd’hui y contribuera », a déclaré Mme Rebelle Britto.

Dernière modification : 19/10/2020

Haut de page