Arrivée de Mme Florence Jeanblanc-Risler Ambassadeur au Laos

Mme Florence Jeanblanc-Risler a pris ses fonctions d’Ambassadeur de France au Laos, le 11 septembre 2018. Elle était depuis 2015, Ambassadeur de France en Nouvelle-Zélande également accréditée auprès des Iles Cook et de Samoa. Forte d’une expérience de plus de 20 ans au sein du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, elle a développé une connaissance approfondie dans les domaines de l’économie, des échanges commerciaux et des affaires internationales.

Biographie

JPEG - 22.4 ko
Mme Florence Jeanblanc-Risler, Ambassadeur désigné au Laos
MEAE/ Judith Litvine

Née le 30 novembre 1957 à Belfort, Mme Jeanblanc-Risler est diplômée de l’École Nationale d’Administration et de l’Institut d’Études Politique de Paris ("Sciences Po"). Elle est aussi titulaire d’une maîtrise Relations Internationales de l’université américaine de Columbia.

Elle débute sa carrière à Paris en 1984 au poste de Chef du bureau du financement des ventes de la Direction Générale de l’Aviation Civile au ministère des Transports. Elle est ensuite détachée pendant trois ans à l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale, agence spécialisée de l’ONU basée à Montréal où elle se voit confier les postes de chargée de mission au cabinet du Secrétaire Général puis d’auditeur au bureau de la vérification des comptes. Elle acquiert aussi une expérience dans le secteur privé en tant que chargée de mission auprès du Directeur du GIE aéronautique franco-italien ATR.

En 1992, Mme Jeanblanc-Risler intègre le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie où elle alterne entre postes à Paris et à l’étranger, notamment au Japon, aux États-Unis et au Canada. Elle y suit les dossiers de commerce international et d’affaires multilatérales avec le GATT et l’OMC lors des cycles d’Uruguay et de Doha. Elle couvre aussi le G20 et les affaires européennes.

Elle coopère activement avec le secteur privé dans le cadre de la promotion des échanges commerciaux et des investissements en France et à l’étranger ainsi que lors de nombreuses négociations d’accords de libre-échange, par exemple l’accord économique et commercial (CETA) conclu entre l’Union Européenne et le Canada et l’accord de partenariat économique entre le Japon et l’Union Européenne.

Chef du bureau des Échanges Internationaux de Services du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, de 1992 à 1995, elle est étroitement impliquée dans le volet services de négociation du cycle d’Uruguay au cours duquel la France invoque le principe d’exception culturelle.
Lors de la présidence française au G20, Mme Jeanblanc-Risler assure la co-présidence du groupe de travail G20 sur la lutte contre la corruption de 2009 à 2011.

Avant d’être nommée Ambassadeur en Nouvelle-Zélande en 2015, Mme Jeanblanc-Risler était Ministre conseiller pour les affaires économiques à l’ambassade de France à Tokyo. Entre 2011 et 2015, elle y assure le pilotage et la coordination des travaux des services économiques au Japon, en Corée, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle avait occupé ce même poste à l’ambassade de France à Ottawa de 2006 à 2009 et à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne de 2001 à 2006. Elle a aussi passé deux ans à Washington et cinq ans à l’ambassade de France à Tokyo de 1995 à 1999.

Elle a trois grands enfants : Gabrielle (25), Samuel (28) et Claire (31), qui poursuivent leurs parcours professionnels comme citoyens du monde.

Elle est Chevalier de la Légion d’Honneur, de l’Ordre National du Mérite, du Mérite Maritime et de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Plus d’informations

Le CV et la biographie complète de Mme Jeanblanc-Risler et leurs traductions en anglais sont disponibles ici.

Dernière modification : 27/09/2018

Haut de page