Covid-19 : des dirigeants européens appellent à une réponse mondiale

Covid-19 - Union européenne - Tribune de M. Emmanuel Macron, président de la République, de Mme Angela Merkel, chancelière de la République fédérale d’Allemagne, de M. Giuseppe Conte, président du Conseil italien, de Mme Erna Solberg, Première ministre du Royaume de Norvège, de Mme Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne et de M. Charles Michel, président du Conseil européen, dans plusieurs journaux européens.

Version anglaise disponible à la suite de la version française.

(Paris, 2 mai 2020)

Il faut une réponse mondiale et travailler main dans la main pour que le monde se remette de la crise

« "La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés". Ces mots sont ceux de Louis Pasteur, l’un des plus grands scientifiques au monde à l’origine de nombreuses découvertes et avancées qui ont sauvé des millions de vies depuis trois siècles.

Aujourd’hui encore, nous sommes confrontés à un virus qui se propage à travers les pays et les continents, s’introduisant dans nos foyers et nos cœurs. Ce virus a causé ravages et souffrances aux quatre coins du monde, nous privant du contact des personnes que nous aimons, de la joie des moments de convivialité simples, de la vue des endroits que nous aimons fréquenter.

Ce sacrifice, ainsi que les efforts héroïques du personnel médical et soignant ont contribué à stopper l’évolution de la pandémie dans de nombreuses régions du monde. Alors que certains sortent prudemment du confinement, d’autres restent encore isolés et voient leur vie sociale et économique sévèrement impactées. Les conséquences pourraient être particulièrement dramatiques en Afrique et dans les pays du Sud.

Mais ce que nous avons tous en commun, c’est qu’aucun de nous ne peut vraiment penser ou planifier avec une grande certitude quant à l’avenir de la pandémie.

Aucun de nous n’est à l’abri de la pandémie et aucun de nous ne peut vaincre le virus seul. Nous avons donc un intérêt commun dans la lutte contre le virus. Nous ne serons vraiment en sécurité que lorsque nous le serons tous - à travers tous les villages, villes, régions et pays du monde. Dans notre monde interconnecté, le système de santé mondial est aussi fort que sa partie la plus faible. Nous devrons nous protéger les uns les autres pour nous protéger.

Cela pose un défi unique et véritablement mondial. Et il est impératif que nous nous donnions les meilleures chances. Cela signifie rassembler les meilleurs esprits du monde, les mieux préparés, pour trouver les vaccins, les traitements et les thérapies dont nous avons besoin pour rendre notre monde sûr à nouveau, tout en renforçant les systèmes de santé qui les rendront disponibles pour tous, avec une attention particulière pour l’Afrique.

Nous misons sur l’engagement des dirigeants du G20 pour développer une réponse massive et coordonnée au virus. Nous appuyons l’appel à l’action lancé conjointement par l’Organisation mondiale de la santé et d’autres acteurs mondiaux de la santé. C’est pourquoi, nous lançons l’accélérateur Access to COVID-19 Tools (ACT), une plateforme de coopération mondiale pour accélérer et intensifier la recherche, le développement, l’accès et la distribution équitable du vaccin et d’autres traitements thérapeutiques et diagnostiques vitaux. Il doit jeter les bases d’une véritable alliance internationale pour lutter contre le COVID-19.

Nous sommes déterminés à travailler ensemble, avec tous ceux qui partagent notre attachement à la coopération internationale. Nous sommes prêts à mener et à soutenir la réponse mondiale.

Notre objectif est simple : le 4 mai, nous souhaitons lever, via une grande conférence en ligne d’appel aux dons un montant initial de 7,5 milliards d’euros (8 milliards de dollars) pour combler le déficit de financement mondial estimé par le Conseil mondial de suivi de la préparation et d’autres acteurs.

Nous mettrons tous nos propres engagements sur la table et nous sommes heureux d’être rejoints par des partenaires du monde entier. Les fonds collectés donneront le coup d’envoi d’une coopération mondiale sans précédent entre les scientifiques et les régulateurs, l’industrie et les gouvernements, les organisations internationales, les fondations et les professionnels de la santé. Nous soutenons l’Organisation mondiale de la santé et nous sommes ravis de nous associer à des organisations expérimentées telles que la Fondation Bill et Melinda Gates, le Wellcome Trust.

Chaque euro ou dollar sera acheminé principalement par le biais d’organisations de santé mondiales reconnues telles que la coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l’alliance GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), le Fonds mondial ou UNITAID, afin de développer et déployer le plus rapidement possible, pour le plus grand nombre possible, les diagnostics, traitements et vaccins qui aideront la planète à surmonter la pandémie. Si nous arrivons à développer un vaccin produit par le monde entier, pour le monde entier, il s’agira alors d’un bien public mondial unique du 21e siècle. Avec nos partenaires, nous nous engageons à le rendre disponible, accessible et abordable pour tous.

C’est le devoir de notre génération et nous savons que nous pouvons y arriver. Les technologies de santé de haute qualité et à faible coût ne sont pas un rêve. Et nous avons vu comment les partenariats public-privé ont réussi à mettre de nombreux vaccins vitaux à disposition des personnes les plus pauvres de la planète au cours des deux dernières décennies.

Nous savons que cette course sera longue. À partir d’aujourd’hui, nous sprinterons vers notre premier objectif mais nous serons prêts pour un marathon. L’objectif actuel ne couvre que les besoins initiaux : la fabrication et la livraison de médicaments à l’échelle mondiale nécessiteront des ressources bien supérieures à cet objectif.

Ensemble, nous devons nous assurer que toutes les ressources continueront d’être mobilisées et que des progrès seront réalisés pour parvenir à l’accès universel à la vaccination, au traitement et au dépistage.

C’est un moment déterminant pour la communauté mondiale. En nous mobilisant aujourd’hui autour de la science et de la solidarité, nous semons les graines d’une plus grande unité demain. Guidés par les objectifs de développement durable, nous pouvons repenser le pouvoir de la communauté, de la société et de la collaboration mondiale, pour nous assurer que personne n’est laissé pour compte.

Le monde se bat contre le Covid-19. Et ensemble, nous gagnerons. »

M. Giuseppe Conte, Président du Conseil de la République italienne

M. Emmanuel Macron, Président de la République française

Mme Angela Merkel, Chancelière d’Allemagne

M. Charles Michel, Président du Conseil européen

Mme Erna Solberg, Premier Ministre de la Norvège

Mme Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne

***

The global response : Working together to help the world get better

Op-ed co-authored by Giuseppe Conte, President of the Government of the Italian Republic, Emmanuel Macron, President of the French Republic, Angela Merkel, Federal Chancellor of the Federal Republic of Germany, Charles Michel, President of the European Council, Erna Solberg, Prime Minister of the Kingdom of Norway, Justin Trudeau, Prime Minister of Canada* and Ursula von der Leyen, President of the European Commission.

" “Chance favours the prepared mind”. This was the mantra of Louis Pasteur, one of the world’s greatest scientists and a mastermind behind vaccines and breakthroughs which have saved millions of lives spanning three centuries.

Just as it was back then, the world is today confronted with a virus that sweeps across countries and continents, breaking into our homes and our hearts. This virus has caused devastation and pain in all corners of the world, locking us away from the touch of the people we love, the joy of the things we usually do and the sights of the places we want to be.

This sacrifice, and the heroic efforts of medical and care staff around the world, have helped us bend the trend in many parts of the world. While some are cautiously emerging from lockdown, others are still in isolation and see their daily social and economic lives severely restricted. Consequences could be particularly dramatic in Africa and the Global South as a whole.

But what we all have in common is that none of us can really think or plan ahead with any great certainty about what the future of the pandemic really holds.

This means that we all have a stake in this. None of us is immune to the pandemic and none of us can beat the virus alone. In fact, we will not truly be safe until all of us are safe – across every village, city, region and country in the world. In our interconnected world, the global health system is as strong as its weakest part. We will need to protect each other to protect ourselves.

This poses a unique and truly global challenge. And it makes it imperative that we give ourselves the best chance to defeat it. This means bringing together the world’s best - and most prepared - minds to find the vaccines, treatments and therapies we need to make our world healthy again, while strengthening the health systems that will make them available for all, with a particular attention to Africa.

We are building on the commitment by G20 leaders to develop a massive and co-ordinated response to the virus. We are supporting the call to action that the World Health Organization and other global health actors have made together. For this reason, we have recently launched the Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator, a global cooperation platform to accelerate and scale-up research, development, access and equitable distribution of the vaccine and other life-saving therapeutics and diagnostics treatments. This laid the foundation for a real international alliance to fight COVID-19.

We are determined to work together, with all those who share our commitment to international co-operation. We are ready to lead and support the global response.

Our aim is simple : on the 4th of May we want to raise, in an online pledging conference, an initial 7.5 billion euros (8 billion dollars) to make up the global funding shortfall estimated by the Global Preparedness Monitoring Board (GPMB) and others.

We will all put our own pledges on the table and we are glad to be joined by partners from the world over. The funds that we raise will kick-start an unprecedented global cooperation between scientists and regulators, industry and governments, international organisations, foundations and health care professionals. We support the World Health Organisation and we are delighted to join forces with experienced organizations such as the Bill and Melinda Gates Foundation, the Wellcome Trust.

Every single euro or dollar that we raise together will be channelled primarily through recognised global health organisations such as CEPI, Gavi, the Vaccines Alliance, as well as the Global Fund and Unitaid into developing and deploying as quickly as possible, for as many as possible, the diagnostics, treatments and vaccines that will help the world overcome the pandemic. If we can develop a vaccine that is produced by the world, for the whole world, this will be an unique global public good of the 21st century. Together with our partners, we commit to making it available, accessible and affordable to all.

This is our generation’s duty and we know we can make this happen. High quality and low-cost health technologies are not a daydream. And we have seen how public-private partnerships have managed to make many life-saving vaccines available to the poorest people on earth over the last two decades.

We know this race will be long. As from today, we will sprint towards our first goal but we will be ready for a marathon. The current target will only cover the initial needs : manufacturing and delivering medicines on a global scale will require resources well above the target.

Together, we have to ensure that resources will continue being mobilised and that progress will be made to achieve universal access to vaccination, treatment and testing.

This is a defining moment for the global community. By rallying around science and solidarity today we will sow the seeds for greater unity tomorrow. Guided by the Sustainable Development Goals, we can redesign the power of community, society and global collaboration, to make sure that nobody is left behind.

This is the World against Covid-19. And together we will win."

© Photo by ThisisEngineering RAEng on Unsplash

Dernière modification : 06/05/2020

Haut de page