L’Institut francophone pour la médecine tropicale au Laos devient autonome

L’IFMT est un institut de formation qui délivre un master en recherche et en médecine communautaire tropicale. Soutenu par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) depuis 2000, l’IFMT est devenu autonome vendredi dernier lors d’une cérémonie présidée par le ministre de la Santé, en présence du recteur de l’AUF. La France salue l’engagement du Gouvernement laotien pour l’accès des populations à des services de santé de qualité.

Un organisme de formation de qualité à la médecine tropicale intégré au sein du réseau de la Francophonie

Crée en 2000, l’IFMT assure une formation de qualité au service de la santé en milieu tropical. Un diplôme de Master en Santé internationale et médecine tropicale vient sanctionner 2 années de formation complète en anglais et en français.

L’enseignement dispensé offre des cours théoriques, des travaux de recherche et une expérience pratique (stage en laboratoire, en hôpital et sur le terrain). Après 17 ans d’existence, plus de 270 étudiants-médecins y ont été formés.

Intégré au sein du réseau de la Francophonie, l’IFMT travaille en partenariat avec de nombreuses universités de renommée internationale et accueille des étudiants et professeurs venant du monde entier (Asie-Pacifique, Europe, Amérique du Nord et Afrique).

Crée à la demande du gouvernement laotien, l’IFMT agit en collaboration avec les institutions et organismes locaux de la Santé au Laos : l’Université des Sciences de la Santé du Laos, l’Institut Pasteur du Laos, Centre d’infectiologie du Laos Christophe Mérieux, hôpitaux de Vientiane etc.

JPEG - 270.2 ko
Signature de remise de l’IFMT par M. Jean-Paul de Gaudemar et le ministre de la Santé le Dr. Bounkong Syhavong
Photo : MAE/ Ambassade de France au Laos

Le Laos souhaite poursuivre le développement de l’IFMT

La cérémonie de transfert de l’IFMT a réuni le recteur de l’AUF, M. Jean-Paul de Gaudemar, et le ministre de la Santé, Dr. Bounkong Syhavong, en présence de représentants des autorités laotiennes, de la Francophonie et des partenaires du développement. Le ministre de la Santé a salué le bilan de l’IFMT et souhaité son développement en « un centre de recherche et de formation d’excellence internationale dans la médecine tropicale ». Le même jour, 17 étudiants de la promotion 2017 se voyaient remettre leurs diplômes de fin de cursus.

JPEG - 234.6 ko
Remise des diplômes aux étudiants de l’IFMT
Photo : MAE/ Ambassade de France au Laos

Reportage de la Télévision nationale lao sur la remise de l’IFMT :

Visitez le site de l’IFMT au Laos
Visitez la page de l’AUF en Asie-Pacifique

Dernière modification : 01/09/2017

Haut de page