La France décore une figure de la société civile au Laos

Jeudi 25 janvier 2018, la France a attribué à Manivone Vorachack l’ordre nationale du mérite. Depuis plus de 20 ans Manivone Vorachack, figure de la société civile, agit pour la réduction de la pauvreté et le développement des zones rurales au Laos.

Une figure de la société civile engagée pour le développement du Laos

Engagée depuis plus de 20 ans au sein de l’association « Comité de Coopération avec le Laos » (CCL), Manivone Vorachack a gravi progressivement les échelons de l’association pour prendre la direction de l’ONG en 2005. Soutenue par la France et partenaire reconnue dans le développement du Laos, l’ONG a mené depuis sa création des projets de développement agricole, de santé ou encore de nutrition dans près de 300 villages laotiens au bénéfice de plus de 100 000 personnes.

Mme l'Ambassadrice décore Manivone Vorachack - JPEG

Un « modèle pour les jeunes générations au Laos »

A l’occasion de la cérémonie, l’Ambassadrice de France au Laos, Mme Claudine Ledoux a salué en Manivone Vorachack « un modèle pour les jeunes générations au Laos et en particulier pour les jeunes femmes ». Engagée en faveur de l’égalité des sexes au Laos, Manivone Vorachack a participé activement à plusieurs conférences internationales sur cette question. Soucieuse de la transmission de ses compétences, elle a fondé une association locale (également soutenue par la France) dédiée au partage des connaissances dans le développement.

Manivone Vorachack en mission avec le CCL - JPEG

Une formation en France déterminante

L’Ambassadrice de France a enfin rappelé la parfaite maîtrise de la langue française de Manivone Vorachack. Suite à son cursus de français à l’Université du Laos, Manivone Vorachack a renforcé ses compétences dans le domaine de l’humanitaire et du développement par le suivi de formations diplômantes en France et en Suisse. En conclusion de son discours de remerciement, Manivone Vorachack a fait part de son attachement pour la langue française.

En savoir plus sur le soutien de la France à la société civile au Laos

Soutenant le développement de la société civile au Laos, la France a mis en œuvre le fonds de soutien aux « Projets Innovants de la Société Civile et Coalitions d’Acteurs » (PISCCA), un outil au service de cet engagement.

5 chiffres clés sur le fonds PISCCA au Laos

  • 500 000 euros sur trois ans (2016-2018)
  • Soutien à 9 ONG laotiennes
  • 7 secteurs : santé, handicap, développement rural, égalité homme-femmes, environnement, écotourisme et sécurité routière.
  • Projets dans 6 provinces du Laos

En savoir plus sur le CCL

ONG française basée à Vientiane, le CCL œuvre à la réduction de la pauvreté au Laos.

Depuis 1980, le CCL mène des programmes de développement rural dans les zones de montagne au nord du Laos afin d’améliorer les moyens de subsistance des familles paysannes en ciblant, en particulier, les groupes ethniques minoritaires et les femmes isolées.

Actuellement le CCL met en œuvre des projets dans les provinces de Phongsaly (district de Nhot Ou), Luang Namtha (Sing and Long) et Oudomxay (La, Nga et Namor). Les projets visent à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations des hautes terres de ces districts, principalement composées de communautés Khmu, Akha, Yao et Kheu.

À travers ces projets, le CCL travaille spécifiquement à améliorer la gestion des ressources naturelles, développer des systèmes agro-écologiques durables et développer les filières commerciales des produits forestiers non ligneux en particulier, le thé sauvage et la cardamome.
Plus d’informations sur le CCL sur leur site.

Dernière modification : 01/02/2018

Haut de page