Ouverture de la semaine de la mode à la Résidence

L’Ambassade de France au Laos a accueilli à la Résidence l’ouverture de la 3ème édition de la Lao Fashion Week. À cette occasion, Mme Pany Saignavongs, organisatrice de la manifestation a reçu les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.

Discours de décoration de Pany Saignavongs

Chère Pany,

Combien il y a t-il de Pany ? Vous êtes double, triple, multiple ! Tour à tour, vous êtes spécialiste du marketing, femme d’affaires accomplie, créatrice de mode, porteuse de projet pour la jeunesse laotienne, francophone et francophile, promotrice du savoir-faire lao… et je m’arrête là !

Mais cette multiplicité de talents est fondue dans une passion, qui unit également la France et le Laos : une passion pour l’élégance.

Vous avez été bercée par la beauté : vous êtes née au Laos dans un pays qui charme par la magnificence de ses temples, par la calme splendeur de sa nature et par l’élégance de son peuple.

A 18 ans, vous vous envolez pour étudier en France, autre pays d’élégance, en particulier dans la mode. Brillante étudiante, vous êtes devenu parfaitement francophone. Cosmopolite, vous enrichissez votre regard en complétant vos études en Allemagne puis aux Etats-Unis. De la France, vous avez gardé le goût du style « à la française » : ce « je-ne-sais-quoi » qui inspirera plus tard vos créations.

De retour au Laos, vous faîtes vos premières armes au service de la promotion du tourisme et devenez rapidement un acteur incontournable du marketing. Femme d’entreprise accomplie, vous avez fondée en 2006 Society Corporation qui est aujourd’hui l’un des cabinets de marketing les plus réputés du pays.

Parallèlement, vous multipliez les initiatives pionnières dans votre secteur de prédilection : celui de la mode et de la création.

Vous créez un magazine, le premier bilingue anglais-lao en 2004 puis en 2008 Society Lifestyle qui devient le magazine le plus prestigieux du pays dans la mode et les arts de vivre.

Visionnaire, vous vous lancez en 2012 de plain-pied dans l’industrie de la création et de la mode avec une idée brillante : allier la qualité traditionnelle des tissus laotiens au style à la française.

C’est la naissance de Ministry of Silk qui fait connaître les qualités créatives du Laos au-delà des frontières du pays en devenant la première marque de haute couture laotienne enregistrée à l’international. Femme d’entreprise et créatrice, c’est vous-même qui dessinez les modèles de cette marque haut de gamme.

En 2014, notre Ambassade se joint à vous pour organiser la première semaine de la mode au Laos. Nous célébrons aujourd’hui sa 3ème édition et c’est une immense fierté pour la France, berceau d’une industrie d’excellence en la matière, de soutenir cette initiative. La Lao Fashion Week est un instrument de rayonnement de la créativité laotienne qui œuvre pour le développement du secteur de la mode au Laos.

Enfin, vous êtes engagée pour la jeunesse de votre pays à qui vous souhaitez transmettre votre passion pour la mode. Depuis sa création, la Lao Fashion Week est accompagnée du concours des jeunes créateurs également soutenu par l’Ambassade. Instrument de professionnalisation, il a permis aux différents vainqueurs de partir étudier 6 mois au sein de la prestigieuse école ESMOD à Paris.

Comme l’énonce le slogan de la Lao Fashion Week de 2017 : chère Pany vous estimez que « la mode doit agir pour une cause. » Cette cause est celle de l’avenir du Laos : celle de la jeunesse laotienne.

Chère Pany, pour la passion de la création artistique qui brule en vous, pour votre énergie consacrée au rayonnement du savoir-faire laotien conjuguée au style « à la française », pour votre engagement en faveur de la formation de la jeunesse laotienne, la République française, vous rend hommage ce soir.

Mme. Pany SAIGNAVONGS, au nom du ministre de la Culture, nous vous remettons les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.

Discours de lancement de la Lao Fashion Week

C’est un très grand plaisir d’accueillir le lancement de la troisième édition de la Lao Fashion Week 2017 à la Résidence de l’Ambassade. Cette manifestation gagne chaque année en envergure et s’ouvre encore davantage aux talents régionaux et internationaux.

Comme Pany l’a si bien remarqué, la France et le Laos ont un point commun : l’élégance. En matière de création vestimentaire, le Laos a un savoir-faire millénaire pour le travail de la soie. La beauté des motifs des tissus laotiens est un exemple éclatant de cette tradition.

La France, elle aussi, a une tradition historique d’élégance. En matière de mode, Christian Dior, Coco Chanel, Yves Saint-Laurent ont donné leur lettres de noblesses au « chic à la française ».

Aujourd’hui, la mode reste un art et une industrie d’excellence française avec de nombreuses entreprises en pointe dans ce domaine. La France compte 10 groupes figurant parmi les 100 plus importantes entreprises mondiales. Ils génèrent à eux seuls près d’un quart des ventes de produits de luxe.

C’est ce qui a incité la France à s’engager dès les premières éditions aux côtés de la « Lao Fashion Week » dans cette aventure pleine d’espoir, de charme et de beauté.

Nous saluons la tenue de cette troisième édition de la « Lao Fashion Week », initiative unique en son genre, car nous croyons au développement d’une industrie de la mode au Laos.

Je remercie les autres partenaires grâce auxquels cette aventure est possible. Merci à toute l’équipe qui entoure Pany.

Merci également aux médias présents, représentés ce soir par Michel/Somsanouk Mixay, d’offrir une visibilité à cet évènement qui promet de compter de plus en plus sur la scène régionale et internationale.

Téléchargez le discours en français
Téléchargez le discours en anglais

Revivez en vidéo (en anglais) l’ouverture de la Lao Fashion Week à la Résidence de l’Ambassade de France à travers le reportage de la Télévision Nationale Lao

Dernière modification : 08/11/2017

Haut de page