Réception des voeux pour les autorités laotiennes et galette des rois à la Résidence

L’Ambassadrice de France a reçu les autorités laotiennes à la Résidence de France le 19 janvier pour présenter ses vœux pour la nouvelle année et partager la traditionnelle galette des rois.

Discours de S.E. Mme Claudine Ledoux, Ambassadrice de France auprès de la RDP Lao

Réception des vœux pour l’année 2017 Résidence de France, 19 janvier 2017

Excellence, Madame la Ministre de l’Éducation,

Excellence, Madame la Vice-Ministre des Finances,

Excellence, Monsieur le Vice-Ministre de la Justice,

Messieurs les Directeurs, Madame la Directrice générale de la Banque de la RDP Lao,

Chers collègues du corps diplomatiques,

Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires du développement du Laos,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

C’est un réel plaisir de vous retrouver aujourd’hui pour cette cérémonie traditionnelle de la galette des rois. C’est l’occasion de vous présenter mes meilleurs vœux pour l’année 2017 mais c’est l’occasion également de faire le bilan de l’année écoulée.

2016 fut une année intense pour le Laos. Le 2è semestre a été marqué par la tenue de plusieurs sommets majeurs pour l’ASEAN et par la ratification de l’accord de Paris lors de la venue à Vientiane du Secrétaire Général des Nations-Unies.

S’en est suivi l’exercice annuel de la Table ronde (Round Table meeting), pour la 1ère fois en province. Là aussi ce fut un moment unanimement apprécié dans la communauté des bailleurs. La France se réjouit du poids constant de l’Union européenne parmi les bailleurs qui accompagnent le Laos dans son développement et vers la sortie de la liste des pays les moins avancés d’ici 2020.

La France se réjouit d’autant plus que l’Union européenne a décidé en 2016 que le moment était venu de monter d’un cran sur le plan diplomatique et de nommer notre 1er collègue européen en résidence à Vientiane. Je salue Léo Fabert et lui souhaite le meilleur pour lui et son équipe.
Outre le rôle que la France joue dans cette Union Européenne et donc la place qu’elle entend tenir dans ce cercle, ici aussi au Laos, Paris et Vientiane continuent d’entretenir la relation historique et d’amitié qui les lie.

La France poursuit sa coopération selon différentes modalités et dans plusieurs domaines tels que l’agriculture et le développement rural, la justice, le patrimoine, l’environnement, la culture, l’éducation. Nous souhaitons capitaliser sur les acquis et développer nos actions avec le Laos.

La semaine prochaine se tiendra la 2ème édition des rendez-vous de Vientiane organisée par M. Alain DAOUT. C’est essentiellement un forum économique permettant à des entreprises de prospecter le marché laotien et d’échanger avec des entrepreneurs implantés ici depuis un certain temps. Nous parlerons aussi changement climatique, environnement et francophonie des affaires, c’est un enjeu majeur pour l’Organisation internationale à laquelle le Laos a renouvelé son attachement en recevant il y a trois mois sa Secrétaire générale, nous nous en réjouissons.

L’ambassade facilite aussi de plus en plus le voyage des Laotiens qui se rendent en France de façon régulière et par-là même renforcent la relation entre nos deux pays. Depuis plusieurs années déjà, le nombre visas délivrés par cette Ambassade a augmenté d’environ 5% par an, pour dépasser la barre des 2300 en 2016. Parmi ceux-ci, la part des visas de circulation, permettant plusieurs aller-retour avec la zone Shengen est également en croissance.

A la fin de cette semaine, un nouvel ambassadeur de la RDP Lao, Yong Chanthalangsy, prendra ses fonctions à Paris. Je lui souhaite succès dans la mission qui lui a été confiée.

J’ai une pensée pour mon défunt collègue Ouan qui nous a quittés trop tôt. Nous ne l’oublierons pas.

Voilà, chers amis, je ne serai pas plus longue dans mes propos, les galettes nous attendent. Des chefs et pâtissiers Français de la capitale nous proposent de déguster ensemble d’excellentes galettes et, comme le veut la tradition de tirer les rois qui choisiront leurs reines. Alors attention à ce qui pourrait se cacher dans chaque morceau que vous savourerez.

Chers amis, sur ces quelques mots, je vous souhaite de tout cœur, pour vous et ceux qui vous sont chers, plein de joie et de bonheur, de succès professionnel, d’épanouissement personnel et avant tout une bonne santé.

Que cette année soit riche d’échanges et de collaborations entre nos pays et nos institutions : soukapap, santé à tous !

Merci. Khop chai.

Dernière modification : 20/01/2017

Haut de page