Référendum d’initiative partagé (RIP)

Les consultations pour le Référendum d’Initiative Partagée (RIP) sont ouvertes depuis le jeudi 13 juin 2019.

Cette procédure est mise en œuvre pour la première fois à l’occasion du dépôt d’une proposition de loi par 248 parlementaires, visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris (ADP) (pour mémoire le seuil de déclenchement d’un référendum d’initiative partagée est fixé à 185 parlementaires).

Les soutiens des citoyens français inscrits sur les listes électorales sont recueillis sous forme électronique sur le site internet dédié au référendum d’initiative partagée www.referendum.interieur.gouv.fr (compatible ordinateur, téléphone, tablette…) à compter du jeudi 13 juin 2019, durant une période de 9 mois maximum.

Alternativement, si vous êtes inscrit sur les listes électorales vous pouvez déposer votre soutien à la proposition de loi référendaire sur ce site internet via un point d’accès situé à l’ambassade de France au Laos. Il est aussi possible de faire enregistrer électroniquement son soutien présenté sur papier par un agent de l’ambassade. Les électeurs ne disposant ni d’une carte nationale d’identité ni d’un passeport ne peuvent être identifiés directement sur le site internet et doivent obligatoirement déposer leur soutien selon cette modalité.
Dans ces cas, une borne est disponible à cet effet à l’Ambassade de France au Laos. Pour cela, il vous faut :
-  Prévenir par téléphone (021 26 74 00) le standard de l’Ambassade de votre heure de passage (entre 9-12h et 14h-17h) ;
-  Vous munir d’une pièce d’identité (carte consulaire en cours de validité, carte nationale d’identité française ou passeport français).
La procédure de RIP, qui est entrée en vigueur en 2015, consiste à soumettre au soutien des électeurs une proposition de loi présentée par au moins un cinquième des membres du Parlement.

Plus d’informations sur le RIP sur cette page

Dernière modification : 14/06/2019

Haut de page