Retour sur la Journée mondiale de lutte contre le SIDA à Vientiane

Du 6 au 9 décembre 2017 , de nombreuses manifestations ont eu lieu à Vientiane dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Sous le thème du droit à la santé, l’édition de 2017 est allée à la rencontre du grand public laotien à travers l’organisation de conférences, expositions, concerts et flash mob qui ont rassemblé plusieurs centaines de personne. Aux côtés de nombreux partenaires laotiens et internationaux, la France était fortement engagée dans cette journée et a contribué au financement de la quasi-totalité des évènements au travers du fonds « Initiative 5 % ».

Une manifestation à destination du grand public

À destination du grand public laotien, de nombreuses actions festives ont marquée la journée mondiale de lutte contre le SIDA à Vientiane. Sur les bords du Mékong, plus d’une centaine de volontaires ont dansé lors d’un « flash mob » au milieu de la foule du marché de nuit. De nombreux artistes laotiens ont également manifesté leur engagement (Aluna, Toun Diva, Tar Apacts etc.) lors du concert de clôture de cette journée. Des conférences en lao et des expositions sur la question du VIH au Laos ont également marqué cette journée. En parallèle des manifestations, des dépistages et des informations sur la prévention ont été proposés au public, dont une grande majorité de jeune.

De nombreux partenaires laotiens et internationaux impliqués

De nombreux autres partenaires étaient impliqués dans l’organisation de ces évènements : CHAS, Croix-Rouge française, Croix-Rouge lao, Initiative 5%, UNAIDS, IRD, PSI Laos, APL HIV, LaoPHA, le Département de la Sante de Vientiane, Cord Laos, l’Union européenne au Laos et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Un fort engagement de la France dans l’édition de cette année

De son côté, la France a fait part d’une forte implication dans cet évènement. A travers le fonds « Initiative 5% », la France a financé la quasi-totalité de ces évènements. L’Institut français du Laos, et l’Institut de recherche pour le développement ont également mobilisé leurs équipes durant cet évènement. La Croix Rouge française supervisait l’ensemble des manifestations. Afin d’encourager la pratique du dépistage, l’Ambassadrice de France au Laos, Mme Claudine Ledoux aux côtés de l’Ambassadeur de l’Union européenne au Laos, M. Léo Faber, ont fait un test VIH en public.

En savoir plus sur l’initiative 5%

Deuxième contributeur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et premier contributeur d’UNITAID, la France a initié en 2010 une nouvelle modalité de contribution au Fonds mondial : l’Initiative 5%.

Cette initiative est mise en œuvre sous la forme d’une contribution indirecte de la France au Fonds mondial, équivalente à 5% de la contribution globale française au Fonds chaque année, soit 18 millions d’euros par an, pour la période de 2014 à 2016.

Elle vise à répondre aux demandes en expertise technique des pays bénéficiaires des subventions du Fonds mondial, pour les appuyer dans la conception, la mise en œuvre, le suivi-évaluation et la mesure de l’impact des subventions allouées par le Fonds mondial, afin de renforcer leur efficacité et leur impact sanitaire. Elle s’appuie sur la mobilisation de l’expertise française et francophone disponible dans ces domaines.

Au Laos, ce sont plus de 2 ,3 millions d’Euros qui ont été engagés en 2016.

Visitez le site d’information "Initiative 5%".
Retrouvez les photographies du dépistage VIH réalisé par Mme l’Ambassadrice sur notre page Facebook.
Retrouvez la vidéo du "Flash Mob" sur notre page Facebook.

Dernière modification : 15/12/2017

Haut de page